Présidente du Jury : Audrey Pulvar
Le Festival est organisée par l’association Le Ruban vert, présidée par Claire Tutenuit.
Plus de 500 films ont été proposés, 38 ont été sélectionnés de 5 nationalités différentes.
400 spectateurs sont venus au cinéma Confluences de Sens !

  • Le Festival des Possibles 2019 : Émilie Jeannin et Nathalie Lay pour La Ferme d'Émilie

Palmarès

Prix Spécial du Jury : Ours simplement sauvage
Prix du Meilleur Film : Bienvenue les vers de terre
Prix Collectivités : L’autre connexion
Prix Citoyen : Dernier appel
Prix Entreprise : Start up story
Prix Agriculture : La Ferme d’Émilie
Prix des Lycéens : Notre-Dame de la ZAD

Prix Spécial du Jury

Ours simplement sauvage

de Laurent Joffrion et Vincent Munier
À la rencontre de l’ours des falaises, dans les décors vertigineux du Nord de l’Espagne. Prises de vues simplement somptueuses.

Prix du Meilleur film

Bienvenue les vers de terre

de François Stuck
Ce documentaire présente l’agriculture dite de “Conservation des sols”, c’est-à-dire une agriculture sans labour.

Prix Collectivité

L’autre connexion

de Cécile Faulhaber – Ce film présente une école en pleine nature qui se base sur les cultures ancestrales.

Prix Citoyens

Dernier appel

de Léa Desbourdes et Thibaut Ribet
Enquête sur l’Appel pour une Constitution écologique et solidaire lancé par quatre associations écologistes de jeunes (CliMates, Notre affaire à tous, le REFEDD et le WARN!).

Prix entreprise

Start up story

De Dominique Thibaut

En Afrique Subsaharienne, il y a beaucoup de soleil, mais très souvent, pas d’électricité. Une petite start up part y installer des kit photovoltaïques, pour apporter électricité et communication dans de nombreux villages

Prix agriculture

La ferme d’Émilie

de Nathalie Lay
Docu-portrait d’Émilie Jeannin, l’éleveuse qui va lancer l’abattoir mobile en France.

Le film en intégralité

Prix des Lycéens

Notre-Dame de la ZAD

De Xavier Delagne
Fiction hilarante. Acculés, les Zadistes font croire à un prêtre que l’une des leurs a vu la Vierge sur la zad. Le prêtre, pas forcément dupe, va embrasser leur cause.

Extrait