Les meilleurs films sur les meilleures solutions pour un meilleur environnement

LE PROGRAMME 2020

7 soirées, de 20h30 à 22h30
1 film + 1 débat

 

Mercredi 25 novembre : “La bataille du Cèdre
Vendredi 27 novembre : “Au cœur des basses vallées angevines, entre hommes et nature
Dimanche 29 novembre : “Jours d’après
Mardi 1er décembre : “La boite à idées ” 
Jeudi 3 décembre : soirée icaunaise.
Vendredi 4 décembre : “Puits de carbone, une chance pour le climat”
Samedi 5 décembre : “Au-delà des clôtures

Mercredi 25 novembre 20h30 > 22h30

PRIX DU JURY

la bataille du cèdre

de Laurent Sorcelle et Cécile Favier – 52’ –
Youssef fait du reboisement des montagnes libanaises le centre de sa vie. Son histoire ressemble à un conte, mais elle est aussi réelle qu’étonnante.

> Le débat 

“Un bel exemple d’action altruiste, réplicable quel que soit le champs d’action.” Pascal – Juré

“Réplicabilité et effet d’entraînement, avec en point fort : l’implication des jeunes.”Nadine – Pré-juré

Vendredi 27 novembre 20h30 > 22h30

PRIX COLLECTIVITÉ

Au coeur des Basses Vallées Angevines, entre hommes et nature

d’Alejandro Gaméro et José Saudubois – 52’ – Contre toute attente, acteurs privés et publics se mettent d’accord pour protéger ce territoire d’Anjou à l’équilibre fragile.

> Le débat

“La ‘solution’ proposée est juste parce qu’elle est complexe. Il ne s’agit pas de traiter un problème d’en haut, avec une idée si jolie soit-elle, mais de travailler au quotidien la concertation, de prendre en compte les problèmes de chacun et les conséquences de chaque décision. C’est long, c’est difficile, mais ça peut marcher […] – Guillaume – Pré-juré

“Très bel exemple de concertation entre tous les usagers pour réussir la préservation d’un environnement.” – Nadine – Pré-juré

Dimanche 29 novembre 20h30 > 22h30

PRIX PARTICULIER

Jours d’après

de Jérémie Grojnowski – 59’50 –  Un homme particulièrement ingénieux et habile construit sa maison en autonomie énergétique. Un incendie la réduit en cendres. Très vite, il se remet au travail.

“Malgré de grosses vicissitudes et les doutes d’une partie du voisinage un homme inventif et courageux, à la tête exceptionnellement bien faite (la discussion peut se trouver là : ce n’est pas n’importe qui !) entraîne toute une population à l’aider pour créer une ferme autonome sur toute la ligne; Un problème, trois solutions, dit-il !”– Joëlle – Juré

Mardi 1er décembre 20h30 > 22h30

PRIX ENTREPRISE

La Boîte à idées

Comment un tas de palettes et la volonté d’aider le plus nombre d’exclus du marché du travail, conduit à créer une entreprise moderne et performante, leader sur son marché.

> Le débat

“C’est l’humain au centre et dans le respect de son environnement, sans dogmatisme, y compris dans l’approche spirituelle. En tant qu’athée, je valide complètement. C’est d’un profond humanisme.” – Claude – Juré

“Un film et une entreprise qui proposent de vraies pistes pour poser, par le cadre professionnel, les valeurs d’entraides qui nous seront sans doute indispensables dans un avenir proche.” – Pascal – Juré

“Belle expérience enthousiasmante Une boite à idées très humaine et écolo On aimerait que beaucoup s’en inspirent !” – Audrey – Pré-juré

Jeudi 3 décembre 20h30 > 22h30

SOIRÉE ICAUNAISE (de l’Yonne)

Les Pays-Bas, un défi contre nature ?

de Vincent Moissenet et ses élèves du collège de Paron – 30’43 – Aux Pays-Bas, la cohabitation terre-mer est une relation houleuse. Comment est-elle gérée ? Des collégiens de Paron dans l’Yonne enquêtent.

La forêt est à nous

d’Anne Faisandier – 62’ – Alerte ! La forêt morvandelle disparaît au profit de la monoculture du pin douglas. Des citoyens se regroupent pour militer.

Le Gaec Thibault

de Pascal Delagneau – 7’ – Pour protéger le captage d’eau potable à Michery dans l’Yonne, un GAEC a choisi l’option biologique pour ses productions céréalières.

> Le débat

“Ce qui est intéressant, c’est que ces aménagements ont dû être pensés, et continuent de l’être, en tentant de concilier la prévention des risques, le respect de l’environnement et la qualité de vie.” – Pascal – Juré

 

“Magnifique démonstration de l’intérêt à préserver les forêts naturelles.” – Nadine – Pré-juré

“Magnifique mise en lumière du passé des forêts Morvadelles. Tristesse de constater la voracité de l’homme à vouloir consommer et détruire.” – Lise – Pré-juré

“Démonstration simple mais sympa d’une évidence : oui, le bio ça marche, ça fait vivre mieux les agriculteurs et ça nourrit mieux les consommateurs.”Marion – Pré-juré

Vendredi 4 décembre 20h30 > 22h30

SOIRÉE SCIENTIFIQUE – Film en avant-première

Puits de carbone, une chance pour le climat

de Pierre Bressiant, une production CNRS Images, 27’

Une part importante du dioxyde de carbone rejeté dans l’atmosphère par l’activité humaine est capturée de façon tout à fait naturelle par les océans, la végétation et le sol. Étudier et comprendre ce phénomène des puits naturels de carbone, c’est tenter d’en accentuer l’efficacité et de les protéger sur le long terme…

> Le débat

Film remarquable : informatif et pédagogique, utilisant de belles images et des explications claires et accessibles à tous.  – Joëlle – Pré-juré

Belles images, nombreux chercheurs à l’écran : cela fait du bien de voir la science en action – Raphaëlle – Juré

Film concis et passionnant, d’une clarté absolue. – Pascal – Juré

Samedi 5 décembre 20h30 > 22h30

PRIX AGRICULTURE

Au delà des clôtures
(3 fermes, 3 regards, 3 histoires)

de Séverine Duchêne et Matthieu Babiar – 52’
3 fermes d’élevage de bovins renoncent à garder leurs vaches en stabulation pour les mettre au pré.

> Le débat

“Il est absolument nécessaire de faire reconnaître la faisabilité de ce modèle qui permet aux agriculteurs d’avoir une qualité de vie et de vivre de leur travail.” – Évelyne – Pré-Juré

“C’est à soutenir ce genre de conversion que la PAC devrait servir” – Pascal – Juré

“La campagne et l’agriculture retrouve ses fondamentaux. […] Les charges diminuent, les arbres et haies ont une utilité. Merci.”– Bernard – Pré-Juré

“Ce film a d’autant plus d’intérêt qu’il émane d’exploitants agricoles qui étaient dans une logique productiviste à fond dans le système.” – Cédric – Pré-Juré

LE TROPHÉE 2020

Circonstances obligent, nous n’aurons pas eu l’occasion cette année de fêter comme il se doit les lauréats du Festival des Possibles.

Malgré tout un trophée 2020 a été conçu. Il existe bel et bien et nous ferons le maximum pour leur faire parvenir.

 

Trophée réalisé dans du bois de sapin du Jura ciré à la cire d’abeille. Inspiré cette année du faisceau constitutif du logo du Festival, il est l’œuvre d’Alain, père talentueux d’un des membres de l’association “Des Possibles”.

Copyright Des Possibles 2020

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.